Communiques

Période de 40 jours et 40 nuits de jeûne et de prière

Dans le lien livre puis Paixguerre, il y a une leçon d’étude pour cette période de 40 jours et 40 nuits de jeûne et de prière qui commencera le 1er Juillet 2020 intitulée ” LA MÊME HISTOIRE VA SE RÉPÉTER”.  Cette leçon doit simultanément être étudiée avec celle des ” 40 Jours et 40 nuits”. Toutes ces leçons d’étude, vous les téléchargez gratuitement dans ce Website. Rappelez-vous de lire le programme journalier ainsi que la préface qui précédent la première leçon du 1er Juillet 2020 afin d’être informé de l’objet et de la faisabilité de jeûne et de prière pendant cette période. Que le Bon Dieu assiste et bénisse toute personne qui va passer toute cette période en se consacrant à l’Eternel.  Ça plait à Dieu, toute fois qu’Il nous voit mettre à part un temps sacré pour notre communion avec Lui. Que Dieu nous donne un cœur nouveau et une nouvelle espérance. Amen!

————————–

Préface

Le peuple de Dieu doit apprendre minutieusement l’histoire de la délivrance de l’ancien Israël en Égypte ainsi que les conditions exigées par Dieu pour cette délivrance. Cette dernière va encore une fois de plus se reproduire pour l’actuel Israël. Une préparation sérieuse est indispensable pour le peuple de Dieu d’aujourd’hui comme il en a été le cas pour son peuple en Égypte.

Quand nous parlons de l’actuel Israël, nous voudrions parler des descendants de l’ancien Israël selon la chair. La délivrance de ce dernier aura aussi un impact sur l’Israël entier. Lorsque nous parlons de l’Israël entier, nous parlerions à la fois de l’Israël selon la chair et selon l’esprit.

La puissante main de Dieu va très bientôt secouer le monde entier, elle va faire des choses inimaginables dont les pensées de l’homme n’ont jamais rêvé. Le peuple de Dieu a mal étudié la bible. Les pasteurs n’ont pas enseigné les évènements qui doivent se produire sur la terre avant l’apparition de Jésus-Christ sur les nués. Ils parlent du chiffre 666 mais ils oublient de parler du royaume physique de Jésus sur la terre avant son apparition sur les nués.

Cependant, cet évènement, nous a été prédit, il y a environs 3000 ans. Le prophète Esaïe a parlé de ce royaume, le prophète Daniel en a parlé aussi et beaucoup d’autres prophètes en ont également parlé. Le retour de Jésus-Christ sur les nuées est certain mais son apparition sera précédée par son royaume physique sur la terre.

La question cruciale est celle-ci? Qui vont entrer dans ce royaume physique de Jésus-Christ sur cette terre avant son apparition sur les nués? Le monde va être secoué non pas seulement par les sept fléaux de l’Apocalypse mais aussi par autres choses que nous n’avons jamais pensées! Les gens vont bientôt mourir comme des mouches. Nous sommes appelés à nous préparer sérieusement car les temps sont pénibles.

La puissante main de l’Éternel qui a délivré miraculeusement l’ancien Israël selon la chair, la même main va une fois de plus délivrer les enfants selon la chair de la même ancien Israël. Cette délivrance affectera aussi l’Israël selon l’esprit.

La leçon d’étude de cette période de 40 jours et 40 nuits a pour objet de nous rappeler de l’amour de Dieu envers son peuple choisi lors de sa délivrance en Égypte. Ce même amour est toujours attaché à ce même peuple malgré que le monde entier le considère comme un peuple maudit destiné à être des esclaves des autres. Actuellement, nous sommes déjà dans la période où Dieu va changer l’histoire malheureuse de ce peuple.

Le peuple africain est la véritable descendance d’Abraham selon la chair. Le diable Satan a caché cette vérité, il y a des siècles et des siècles, et il a fait un peuple converti au judaïsme les descendants d’Abraham selon la chair dans le but de masquer l’histoire de la descendance d’Abraham selon la chair. Dieu suit de près la vie de ses fidèles, c’est pourquoi il est écrit : « Celui qui vous touche, touche la prunelle de mon œil ». Malheur à celui qui ose tromper Dieu!

Pendant la domination romaine, les Juifs étaient dispersés non seulement sur le territoire romain mais aussi en Asie mineur. L’Asie mineur correspond à la Turquie actuelle ou Anatolie. Les sept églises d’Apocalypse 2 et 3 notamment Ephese, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée étaient localisées en Asie mineur, l’actuelle Turquie. Qu’est-ce que cela nous importe? L’existence de ces différentes églises en Asie mineur est une évidence de la présence des Juifs en Asie mineur au temps des apôtres même avant leur évangélisation. Les livres du nouveau testament depuis les Actes des apôtres jusqu’en Apocalypse en témoignent le fait.

Sur le territoire romain et en Asie mineur, l’église juive avait des bases solides dans ces régions. Pour des raisons d’ordres politiques au neuvième siècle un des rois Khazars en Asie mineur avec ses citoyens se sont convertis en masse au Karaïsme (secte du Judaïsme). Depuis lors, les descendants des Khazars qui sont actuellement appelés Ashkénazes et qui dirigent aussi le pays actuel d’Israël se sont prétendus être juifs selon la chair.

La messagère de l’Éternelle Ellen G. White, en contemplant dans la vision la délivrance future du peuple africain, les enfants actuels d’Abraham selon la chair, elle a fait des déclarations suivantes :

« Le jour vient où les rois et les grands de ce monde souhaiteront pouvoir échanger leur place avec le plus humble des Africains qui a mis son espérance dans l’Évangile »[1].

Cet évènement futur se produira dans ce monde avant l’apparition de Jésus sur les nués.

Sur ce, elle a aussi fait une déclaration suivante :

« Dieu apporte le même soin à amener les membres de la race africaine à le servir qu’il en apportait autrefois à Israël »[2].

Très bientôt, par le canal de la tribu de Juda dont son pays est en Afrique central, l’Afrique va devenir la première puissance mondiale. Cela se produira par la puissante main de l’Éternel seule. Les drapeaux de tous les pays du monde entier qui flottent au vent, ne flotteront plus. Seul, le drapeau de la tribu de Juda flottera au vent sur toute la terre. Le Dieu qui a créé le chemin dans la mer rouge, est le même Dieu qui va réaliser ces faits. La bible en a aussi fait les déclarations. Heureux ceux qui lisent et comprennent la parole de l’Éternel. Tout ce qui va se produire sur le peuple africain nous a été annoncé, il y a environs 3000 ans dans les Saintes-Écritures. Mais combien ont-ils compris la voix de l’Éternel?

La même messagère de Dieu, Ellen G. White, en contemplant l’Afrique devenir le monopole de la puissance mondiale, elle a fait aussi une déclaration suivante :

« En demeurant fidèles à leur mandat, les Israélites pourront devenir une puissance dans le monde. Dieu se constituera leur défenseur et les élèvera au-dessus de tous les peuples. Par l’intermédiaire d’Israël, la lumière de la vérité sera révélée à l’humanité, et sous son sceptre juste et bon, ce peuple démontrera la supériorité de son culte sur toutes les formes de l’idolâtrie. »[3]

Le chiffre 40 a une importance pour Dieu. Cette importance est incompréhensible par l’intelligence de l’homme. Au cours de cette période de 40 jours et 40 nuits de jeûne et de prière, nous devons revoir certains évènements des 40 jours et 40 nuits qui ont eu lieu dans le passé. Nous vous invitons d’étudier aussi le livre « 40 jours et 40 nuits ».

Aujourd’hui, l’Afrique vient de passer 40 ans fois 10 étant dans l’humiliation, dans la servitude, dans le mépris. Aujourd’hui que les 40 ans fois 10 sont expirés, le peuple Hébreux partout où il est dispersé dans les quatre coins du monde doivent savoir avec certitude que leur temps de délivrance frappe à la porte. Ceci n’est pas un rêve ou une flatterie mais c’est la parole de Dieu. Lorsque l’ancien Israël a terminé 40 ans fois 10 en Égypte. La délivrance providentielle a eu lieu. Il va en être de même aujourd’hui sur le même peuple.

 Comme Dieu délivra les ancêtres du peuple africain entre les mains de Pharaon, de même Il va le faire entre les mains de l’actuel Pharaon. Dieu va le faire et personne ne contrecarrera point. Les faibles vont devenir forts et les forts les faibles. La décision a été déjà prise au ciel et personne ne changera pas le verdict. L’espérance et le sort des descendants d’Abraham selon la chair n’ont jamais été placés aux hommes depuis leur père Abraham mais à Dieu Seul jusqu’aujourd’hui. Heureux toutes les nations de la terre qui placent leur confiance en l’Éternel. Dieu n’est pas un homme pour mentir et tromper. Ce qu’Il dit, Il le fait.

La leçon « la même histoire va se répéter » que nous allons étudier au cours de cette période de 40 jours et 40 nuits se trouve dans le livre « Patriarches et Prophètes » d’Ellen G. White. Cette leçon doit simultanément être étudiée avec celle des « 40 jours et 40 nuits ». Que Dieu nous bénisse pendant cette période spéciale de l’intime communion avec le ciel.

[1] Ellen G.W., Instruction pour un Service Chrétien Effectif & Conseil à l’Econome, Seoul, Korea, n.d., Pp.361-362 (Connexion avec Jésus).

[2] Ellen G. W., Instruction pour un Service Chrétien Effectif & Conseil à l’Econome, Seoul, Korea, n.d., Pp.361-362 (Connexion avec Jésus).

[3] Ellen G. W., Patriarches et prophètes, Seoul, Korea,n.d. p. 434 (version « connexion avec Jésus »).

——————————-

“Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez  vos têtes, parce que votre délivrance est proche” » Luc 21 :28

Leçon de Mercredi, le 5 Août 2020

La loi proclamée au Sinaï

« Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain. » Ce commandement ne condamne pas seulement les faux serments et les jurons vulgaires, mais aussi l’emploi du nom de Dieu fait avec légèreté et sans tenir compte de l’effrayante signification qui s’y rattache. C’est déshonorer le Très-Haut que de répéter à tout propos son nom d’une manière irréfléchie dans la conversation ordinaire, ou de le prendre à témoin pour des questions triviales. « Son nom est saint et redoutable. » (Psaumes 111:9) Chacun devrait faire de la majesté, de la pureté et de la sainteté de Dieu un objet de méditation, au point que, pénétré du sentiment de son auguste caractère, on ne prononce jamais son saint nom qu’avec une profonde vénération.

« Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton œuvre; mais le septième jour est le repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucune œuvre en ce jour-là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes murs; car l’Éternel a fait en six jours les cieux, la terre, la mer et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. »

Le jour du repos n’est pas introduit ici comme une institution nouvelle, mais comme ayant été fondé lors de la création. L’ordre est donné de s’en souvenir et de l’observer comme mémorial de l’œuvre du Créateur. En appelant Dieu le Créateur des cieux et de la terre, ce commandement le distingue de tous les faux dieux. Ceux qui observent le septième jour montrent par là qu’ils adorent Jéhovah. Tant qu’il y aura des hommes sur la terre pour honorer Dieu, ce jour sera le signe de leur allégeance. Le quatrième commandement est le seul, entre les dix, qui mentionne à la fois le nom et le titre du Législateur. Il est par conséquent le seul qui révèle l’autorité dont cette loi émane. Il renferme ainsi le sceau de Dieu, et la signature du Créateur proclame l’authenticité et l’obligation de sa loi.

Ayant donné aux hommes six jours pour travailler, Dieu leur demande d’achever leur ouvrage dans ce laps de temps. Les actes de miséricorde et de nécessité sont permis ce jour-là. Il faut prendre soin des malades en tout temps. En revanche, le travail non indispensable doit y être strictement évité. « Si tu cesses de fouler aux pieds le jour du sabbat, en t’occupant de tes affaires en ce jour qui m’est consacré; si tu appelles le sabbat ton jour de délices et si tu considères comme vénérable ce qui est consacré à l’Éternel; si tu honores ce jour, en n’allant pas à ton travail, et en t’abstenant de vains discours, alors tu trouveras tes délices en l’Éternel… » (Ésaïe 58:13)

« En t’abstenant de vains discours. » Ceux qui, au jour du repos, s’entretiennent de leurs affaires ou font des projets les concernant, sont, devant Dieu, aussi coupables que s’ils travaillaient. Pour sanctifier le jour du repos, nous ne devons même pas laisser notre esprit s’arrêter sur nos affaires séculières. Et le commandement concerne aussi « l’étranger qui est dans nos murs ». Durant les heures sacrées, tous les membres du foyer doivent s’unir pour honorer Dieu.

« Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés sur la terre que l’Éternel, ton Dieu, te donne. »

Les parents ont droit à un degré d’affection et de respect qui n’est dû à aucune autre personne. Dieu les tient responsables des âmes qu’il leur a confiées, et il leur ordonne de tenir sa place auprès de leurs enfants durant les premières années de leur vie. Celui qui rejette l’autorité légitime de ses parents rejette donc l’autorité de Dieu. D’après le cinquième commandement, les enfants doivent non seulement respecter leurs parents et leur obéir, mais encore les entourer d’affection et de tendresse, alléger leur charge, veiller sur leur réputation, et constituer l’appui et la consolation de leur vieillesse. Ce commandement comprend également les égards dus aux pasteurs et magistrats, comme à tous ceux auxquels Dieu a confié quelque autorité.

Parlant de ce précepte, l’apôtre Paul écrit que « c’est le premier commandement accompagné d’une promesse » (Éphésiens 6:2). Pour Israël, qui s’attendait à entrer bientôt dans le pays de Canaan, la promesse envisageait une longue vie dans ce bon pays. Mais elle va plus loin: elle s’adresse à tout l’Israël de Dieu auquel est promise la vie éternelle sur une terre purifiée de la malédiction du péché.

« Tu ne tueras point. »

Toute injustice tendant à abréger la vie; tout esprit de haine ou de vengeance; toute colère qui pousse à commettre des actions préjudiciables au prochain ou même seulement à lui désirer du mal — car « quiconque hait son frère est un meurtrier » (1 Jean 3:15) — tout égoïsme qui fait négliger les soins dus aux indigents et aux malades, toutes ces choses constituent, à des degrés divers, des violations du sixième commandement.

« Tu ne commettras point d’adultère. »

Ce commandement prohibe non seulement toute action impure, mais aussi les désirs et les pensées sensuelles, comme tout ce qui peut tendre à les exciter. Plus que la pureté de la vie extérieure, Dieu nous demande celle des pensées secrètes et des émotions du cœur. Jésus-Christ, qui nous apprend la portée étendue de la loi de Dieu, déclare que la pensée ou le regard coupable est un péché aussi réel que l’acte lui-même.

« Tu ne déroberas point. »

Cette défense s’applique à des péchés tant privés que publics. Le huitième commandement interdit la chasse à l’homme, la traite des esclaves, les guerres de conquête. Il condamne le larcin et le vol avec effraction. Il exige une stricte probité dans les plus petits détails de la vie. Il défend de surfaire en matière commerciale et exige le paiement des justes dettes et des salaires. Il enseigne que tout acte consistant à tirer avantage de l’ignorance, de la faiblesse ou du malheur d’autrui est enregistré dans les livres célestes à l’égal de la fraude.

« Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain. »

Sous le titre de « faux témoignages » viennent se placer toutes déclarations inexactes sur n’importe quel sujet, toute tentative et tout dessein de tromper notre prochain. Par un regard, un mouvement de la main, une expression du visage, on peut mentir aussi effectivement que par des paroles. Toute exagération intentionnelle, toute insinuation ayant pour but de donner une idée erronée, voire le récit de certains faits présentés de manière à induire en erreur, constitue un mensonge. Ce précepte interdit tout ce qui tend à compromettre la réputation du prochain par l’altération de la vérité, par des soupçons nuisibles, par la calomnie ou la médisance. La suppression intentionnelle de la vérité, qui porterait préjudice à quelqu’un, est elle-même une violation du neuvième commandement.

« Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain. »

En interdisant le désir égoïste qui engendre l’acte coupable, le dixième commandement attaque la racine même de tous les péchés. Celui qui, par obéissance à la loi de Dieu, s’interdit jusqu’au désir illégitime de posséder ce qui appartient à autrui ne se rendra pas coupable d’actes condamnables à l’égard de ses semblables.

Tels sont les préceptes sacrés du Décalogue proclamé par le grand Législateur du haut du mont Sinaï enveloppé d’éclairs et ébranlé par les éclats du tonnerre. Cette manifestation extraordinaire de la puissance et de la majesté divines avait pour but d’inspirer une vénération profonde pour l’auteur de cette loi, le Créateur des cieux et de la terre, et de laisser derrière elle un souvenir ineffaçable. Dieu voulait aussi, par là, convaincre tous les hommes de l’importance, de la nature sacrée et de l’immuable obligation de sa loi.

—————————————————————————————-

Meilleurs vœux pour la nouvelle année 2020

Frères et sœurs en Jésus, en commun accord, glorifions l’Eternel notre Protecteur et Espérance qui nous a tant béni au cours de cette dernière année 2019. Nous voici aujourd’hui par sa grâce dans la nouvelle année 2020. Nous devons chaque année avoir ce principe immuable : « une nouvelle année, une nouvelle vie en Jésus-Christ ».

Chaque nouvelle année, nous devons passer d’une vie à une autre vie meilleure, d’une expérience à une nouvelle expérience avec Jésus. Jour après jour, un chrétien grandi en Jésus. C’est pourquoi notre vie d’hier ne doit pas être notre vie d’aujourd’hui. Chaque jour, nous croissons spirituellement, nous découvrons une nouvelle connaissance et vie en Jésus-Christ. Plus, nous avançons en âge, plus, nous connaissons mieux nos faiblesses, et le secret de notre victoire. Cette nouvelle année 2020, nous vous souhaitons tous une nouvelle vie en Jésus, et des bénédictions du ciel. Amen !

Votre frère Paixguerre U.

Leçon de l’Ecole du Sabbat

L’ALLIANCE ÉTERNELLE 

« Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés; et ce sera mon alliance avec eux, lorsque leurs péchés. En ce qui concerne l’Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. » Romains 11: 25-29

Leçon de Mercredi, le 5 Aôut 2020

Chapitre 32

Les alliances de la promesse

La différence

Pourquoi l’alliance du Sinaï?

Pourquoi donc cette alliance? -Pour la même raison que la loi fut promulguée au Sinaï: “à cause des transgressions” (Gal. 3:19). Le Seigneur dit: “ils n’ont pas persévéré dans Mon alliance”. Ils avaient pris à la légère “l’alliance éternelle” que Dieu fit avec Abraham, donc, Dieu en fit une autre avec eux, comme un témoignage contre eux.

Cette “alliance éternelle” qu’Il fit avec Abraham était une alliance de foi. Elle était éternelle, aussi, la proclamation de la loi ne pouvait l’abroger. Elle fut confirmée par le serment divin, donc, la loi ne pouvait rien lui ajouter. Vu que la loi n’ajoutait rien à cette alliance, et qu’elle n’allait pas cependant contre les promesses, nous en concluons que la loi était déjà contenue dans les promesses. L’alliance de Dieu avec Abraham lui assurait, à lui et à sa descendance, la justice de la loi par la foi. Non par les œuvres mais par la foi.

L’alliance faite avec Abraham était si ample dans sa portée qu’elle englobait toutes les nations, “toutes les familles de la terre” (Gen. 12:3). C’est par cette alliance, appuyée par le serment de Dieu, que nous avons maintenant l’assurance et l’espérance d’accourir à Jésus, en qui elle fut confirmée. Ce n’est qu’en vertu de cette alliance que tout homme reçoit la bénédiction de Dieu, vu que la croix de Christ nous attire les bénédictions d’Abraham.

Il s’agissait d’une alliance basée entièrement sur la foi, et c’est par elle que le salut nous est garanti, “car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie” (Éph. 2:8 et 9). L’histoire d’Abraham met l’accent sur le fait que le salut vient entièrement de Dieu, et non par la puissance de l’homme. “La force est à Dieu” (Ps. 62:12); et l’Évangile “est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit” (Rom. 1:16). Par l’expérience d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, on nous enseigne que seul Dieu peut accomplir les promesses de Dieu. Les enfants d’Israël ne pouvait rien obtenir par leur propre sagesse, habileté ou pouvoir; tout était un don de Dieu. C’était lui qui les dirigeait et les protégeait.

Telle était la vérité qui était devenue plus évidente lors de la libération des enfants d’Israël de l’Égypte. Dieu se présenta à eux comme “L’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob” (Ex. 3:15); et Il chargea Moïse de leur faire savoir qu’Il allait les libérer en accomplissement de Son alliance avec Abraham. Dieu dit à Moïse: “Je suis l’Éternel. Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu tout-puissant; mais Je n’ai pas été connu d’eux sous Mon nom, l’Éternel. J’ai aussi établi Mon alliance avec eux, pour leur donner le pays de Canaan, le pays de leurs pèlerinages, dans lequel ils ont séjourné. J’ai entendu les gémissements des enfants d’Israël, que les Égyptiens tiennent dans la servitude, et Je me suis souvenu de Mon alliance. C’est pourquoi dis aux enfants d’Israël: Je suis l’Éternel, Je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, Je vous délivrerai de leur servitude, et Je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements. Je vous prendrai pour Mon peuple, Je serai votre Dieu, et vous saurez que c’est Moi, l’Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens. Je vous ferai entrer dans le pays que J’ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob; Je vous le donnerai en possession, Moi l’Éternel” (Ex. 6:2-8). (Leçon de l’Ecole du Sabbat du 13 Mars au 17 Octobre  2020 : « L’Alliance Eternelle” d’ Ellet J. Waggoner)

_________________________

Ainsi dit l’Éternel le Chef de l’armée

« L’Éternel m’adressa la parole, et il dit: Écris la prophétie: Grave-la sur des tables, afin qu’on la lise couramment. Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. Voici, son âme s’est enflée, elle n’est pas droite en lui; Mais le juste vivra par sa foi. » Habacuc 2 : 1-4

Une nation sainte, une race élue

« Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » 1 Pierre 2: 9

On est soit de l’Église, soit du monde

« Sur la terre, il n’y a que deux classes : l’Église et le monde. Mais quand l’Église fait une alliance avec le monde, que ce soit formellement ou bien en adoptant les méthodes et les principes du monde, il n’existe qu’une seule classe : le monde. Cependant, par la grâce de Dieu, il y a toujours eu quelques fidèles, même aux époques de grande apostasie. » Leçon de l’École du Sabbat (2011-2012), l’Alliance Éternelle, p.549

Que le livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche

« Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point. Fortifie-toi et prends courage, car c’est toi qui mettras ce peuple en possession du pays que j’ai juré à leurs pères de leur donner. Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèlement selon toute la loi que Moïse, mon serviteur, t’a prescrite; ne t’en détourne ni à droite ni à gauche, afin de réussir dans tout ce que tu entreprendras. Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. Ne t’ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. » Josué 1 : 5-9

____________________________________

Programme mondial de l’« Eglise du reste de Jésus-Christ du 7ème jour » pour l’an 2020

La prophétie de Zacharie 8 est du temps à venir. Elle ne s’accomplira  pas dans la nouvelle terre mais dans ce monde juste avant la seconde venu e de notre Sauveur Jésus-Christ.

Le programme mondial de l’Eglise du reste pour l’an 2018 est fondé sur Zacharie 8 :19, il est écrit :

« La parole de l’Éternel des armées me fut adressée, en ces mots: Ainsi parle l’Éternel des armées: Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième mois se changeront pour la maison de Juda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance. Mais aimez la vérité et la paix. » Zacharie 8 :19.

Voici le programme :

  1. Le 11 Janvier 2020 : La sainte cène ;
  2. Du 1er au 7 Avril 2020 : Jeûnes et prières du 4èmemois selon Zacharie 8 :19 pour une période de 7 jours.
  3. Le 4 Avril 2020 : La sainte cène ;
  4. Du 1er au 7 Mai 2020 : Jeûnes et prières du 5èmemois selon Zacharie 8 :19 pour une période de 7 jours.
  5. Du 1er Juillet au 9 août 2020 : Jeûnes et prières du 7èmemois selon Zacharie 8 :19 pour une période de 40 jours et 40 nuits.
  6. Le 4 Juillet 2020 : La sainte cène ;
  7. Du 1er au 7 Octobre 2020 : Jeûnes et prières du 10èmemois selon Zacharie 8 :19 pour une période de 7 jours.
  8. Le 3 octobre 2020 : La sainte cène

Zacharie 8

Rétablissement de Jérusalem

La parole de l’Éternel des armées se révéla, en ces mots: Ainsi parle l’Éternel des armées: Je suis ému pour Sion d’une grande jalousie, et je suis saisi pour elle d’une grande fureur. Ainsi parle l’Éternel: Je retourne à Sion, et je veux habiter au milieu de Jérusalem. Jérusalem sera appelée ville fidèle, et la montagne de l’Éternel des armées montagne sainte. Ainsi parle l’Éternel des armées: Des vieillards et des femmes âgées s’assiéront encore dans les rues de Jérusalem, chacun le bâton à la main, à cause du grand nombre de leurs jours.

Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues. Ainsi parle l’Éternel des armées: Si la chose paraît étonnante aux yeux du reste de ce peuple en ces jours-là, sera-t-elle de même étonnante à mes yeux? dit l’Éternel des armées. Ainsi parle l’Éternel des armées: Voici, je délivre mon peuple du pays de l’orient et du pays du soleil couchant. Je les ramènerai, et ils habiteront au milieu de Jérusalem; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu avec vérité et droiture. Ainsi parle l’Éternel des armées: Fortifiez vos mains, vous qui entendez aujourd’hui ces paroles de la bouche des prophètes qui parurent au temps où fut fondée la maison de l’Éternel des armées, où le temple allait être bâti. Car avant ce temps, le travail de l’homme ne recevait pas sa récompense, et le salaire des bêtes était nul; il n’y avait point de paix pour ceux qui entraient et sortaient, à cause de l’ennemi, et je lâchais tous les hommes les uns contre les autres.

Maintenant je ne suis pas pour le reste de ce peuple comme j’étais dans le temps passé, dit l’Éternel des armées. Car les semailles prospéreront, la vigne rendra son fruit, la terre donnera ses produits, et les cieux enverront leur rosée; je ferai jouir de toutes ces choses le reste de ce peuple. De même que vous avez été en malédiction parmi les nations, maison de Juda et maison d’Israël, de même je vous sauverai, et vous serez en bénédiction. Ne craignez pas, et que vos mains se fortifient! Car ainsi parle l’Éternel des armées: Comme j’ai eu la pensée de vous faire du mal lorsque vos pères m’irritaient, dit l’Éternel des armées, et que je ne m’en suis point repenti, ainsi je reviens en arrière et j’ai résolu en ces jours de faire du bien à Jérusalem et à la maison de Juda. Ne craignez pas!

Voici ce que vous devez faire: dites la vérité chacun à son prochain; jugez dans vos portes selon la vérité et en vue de la paix; que nul en son coeur ne pense le mal contre son prochain, et n’aimez pas le faux serment, car ce sont là toutes choses que je hais, dit l’Éternel. La parole de l’Éternel des armées me fut adressée, en ces mots: Ainsi parle l’Éternel des armées: Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième se changeront pour la maison de Juda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance. Mais aimez la vérité et la paix. Ainsi parle l’Éternel des armées: Il viendra encore des peuples et des habitants d’un grand nombre de villes. Les habitants d’une ville iront à l’autre, en disant: Allons implorer l’Éternel et chercher l’Éternel des armées! Nous irons aussi! Et beaucoup de peuples et de nombreuses nations viendront chercher l’Éternel des armées à Jérusalem et implorer l’Éternel. Ainsi parle l’Éternel des armées: En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront: Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.